Dj Shoo | DJ Shoo – Le Poète
2803
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-2803,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,qode-content-sidebar-responsive,columns-3,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
 

DJ Shoo – Le Poète

L’Oeuvre Poétique de DJ Shoo: De la Littérature de Cabinet

 

 

DJ-Shoo-le-PoeteIncroyable, mais vrai. DJ Shoo, homme aux multiples talents, est également un poète.  Les vers de sa poésie lui viennent à différents moments de la journée mais principalement pendant qu’il va aux chiottes et quand il termine tranquillement son six pack de Coors Light.  Sa poésie est généralement écrite sur des cartons de boîtes de pizza, des couverts de caisse de douze vides ou encore elle est soigneusement prise en note par ses disciples anxieux de conserver ces « trésors » littéraires pour la postérité.   Quelquefois DJ Shoo fait de la poésie sans même s’en rendre compte, lorsqu’il divague ici et là sur des sujets d’apparence banale.   À d’autres moment les vers sortent de sa bouche durant son sommeil.  Pour ceux qui sont près de lui de même que pour ses disciples qui le suivent religieusement partout où il va, ce sont là des moments « magiques » qu’il faut pouvoir capter sur le l’instant pour vraiment en apprécier toute la substance.   Plusieurs de ces instants de pure magie sont désormais perdus à tout jamais faute de scribes pour transcrire sur papier les précieux préceptes philosophiques, enseignements et envolées poétiques de DJ Shoo.  Une équipe d’infatiguables disciples et assistants de toutes sortes  s’affairent en ce moment même à documenter  ses moindres faits et gestes afin de pouvoir consigner tout cela dans la Bibliothèque Nationale du Québec. À la fin de cet onéreux processus s’il nous faut brûler les archives de Félix Leclerc pour pouvoir disposer de l’espace nécessaire à la préservation des envolées poétiques de DJ Shoo, on va le faire.

 

 

DJ-Shoo-le-Poete-des-steppes-canadiennesSelon vous, c’est quoi au juste qui inspire DJ Shoo a composer spontanément toute cette magnifique poésie? Et oui, vous l’aurez deviné. C’est la Coors Light. Naturellement… Le précieux liquide doré est précisément ce qui sert de « Muse » à DJ Shoo. C’est ce qui lui assure son flot ininterrompu de « poésie » qui sort immanquablement de sa bouche comme le caquetage sort du bec des oies et autres volailles. Vous voyez, DJ Shoo, même s’il le voulait, il serait « incapable » de ne pas être « poétique. » C’est hors de son contrôle. Cet homme n’est rien de moins qu’une oeuvre littéraire ambulante. D’autres poètes avant lui se sont attachés à différents courants littéraires mais DJ Shoo préfère bande à part et a préféré inventer sa propre « niche » littéraire  qu’il a nommé « poésie de brosse. » C’est une poésie qui, vous vous en doutez sûrement, coule au même rythme que la Coors Light et dont le rythme et l’ambiance sentent la robine. Il est extrêmement difficile de déterminer où et quand DJ Shoo va avoir sa prochaine épiphanie poétique. Il faut être là pour l’attraper au vol et faut toujours ramasser les cartons de Pizza Hut et des caisses de bières vides qu’il laisse derrière lui au cas où il aurait écrit des trésors de littérature dessus. Un travail très rigoureux et fastidieux d’enregistrement, de classification et d’édition est présentement en cours pour mettre bout à bout les différentes partie d’une œuvre littéraire qui n’a jamais été écrite et dont les souvenirs risquent de se perdre dans les vapeur de Jack Daniels et les caisses de Coors Light vides.